Comdamnation!

Partout à la télé, sur les réseaux, on entend des politiciens ou même des anonymes tenir ce même discours : « il faut que les musulmans condamnent, il faut qu’on les entende car pour l’instant ils sont très effacés. Ils condamnent mais à voix basse. »

Ce discours m’exaspère. Êtes-vous sourds et aveugles ou faites-vous parti des gens décrits par cette parole d’Ali ibn bi Talib :  » l’œil satisfait fait ressortir les qualités alors que l’œil en colère ne voit que les défauts! »

Ce discours me blesse. C’est porter une bien piètre estime de notre humanité et de notre citoyenneté que de nous demander d’éclaircir notre position vis-à-vis de ces atrocités !

Avant d’émettre une opinion renseignez-vous !

Vous verrez que TOUTES les instances musulmanes de France et du Monde ont condamné par des communiqués dès le lendemain matin des événements. Elles n’ont pas attendu votre petit reproche pour se positionner. De même que la grande majorité des mosquées de France.

Sur les réseaux sociaux, un nombre impressionnant de musulmans de France et du monde, ont changé leur photo de profil pour exprimer leur indignation, leur soutien aux victimes et leur solidarité avec le peuple français. C’est un petit geste, certes, mais c’est un premier pas et le seul qui nous soit possible de faire lorsqu’on est un simple anonyme.

Un peu partout en France, des marches au départ des mosquées et des rassemblements républicains à l’intérieur de celles-ci ont été organisés. Celui de Paris n’a été annulé que pour des raisons de sécurité (celle des représentants de l’autorité bien sûr, pas celle des fidèles musulmans !) et non parce que les musulmans n’étaient pas prêts à exprimer leur révolte face aux horreurs commis en leur nom.

Les prêches du vendredi des 2500 mosquées de France ont été consacrés à la dénonciation de cette tragédie et à la réfutation des arguments avancés par ceux qui les commettent. D’ailleurs, on proposant ce prêche commun je ne sais pas si le CFCM a rendu service à nos imams ou n’a fait qu’afficher à la télévision le peu de confiance qu’il plaçait en eux. L’Imam de ma mosquée n’a pas lu ce prêche commun. Il n’a pas attendu qu’on lui en fournisse un tout fait pour savoir que son devoir de guide religieux et spirituel était de dénoncer ces horreurs et de proposer aux musulmans une ligne de conduite à la fois islamique et républicaine pour faire face à cette situation si grave.

Voilà sur le terrain… maintenant… à la télé… ce serait bien, pour commencer, que les journalistes invitent nos penseurs, ceux qui nous représentent vraiment, qui portent notre cause et nos valeurs… Mais, pour des raisons que je vais feindre de ne pas comprendre, on préfère faire venir des imams autoproclamés dans une langue incompréhensible, ou des pseudo-spécialistes de l’Islam qui ne cherchent qu’à faire de la pub pour leur dernier livre choc….

Je ne suis qu’un grain de sable dans le désert… et ce message n’est peut-être qu’une bouteille jetée à la mer, mais puisque tant de personnes réclament entendre notre voix, voici au moins la mienne :

Oui ! Les horreurs qui se sont produites vendredi 13 à Paris m’ont profondément touchée. Car, avant d’être musulmane, je suis humaine. Dieu m’a donné un cœur qui bat, souffre et compatit.

Puis, il est vrai que ce genre de nouvelles touche les musulmans d’une façon toute particulière. On attend, anxieux, le moment où ça deviendra officiel: on annoncera que les forcenés ont crié « Allahou Akbar »… et là, l’effroi, l’horreur éprouvés jusqu’alors laisseront place à une profonde tristesse… presqu’une révolte.

Oui ! Cela me révolte d’entendre que cette parole que moi, musulmane pacifiste, j’utilise 100 fois par jour dans mes prières, soit devenue le symbole de la barbarie. Cette parole signifie « Dieu est grand » et je la prononce, moi, pour me rappeler que Dieu est grand et qu’Il m’appelle à la Grandeur. Dieu est grand et donc quiconque souhaite se rapprocher de Lui se doit de s’élever. Faire preuve de Grandeur pour être aimé du Très-Grand. Elever son âme pour se rapprocher du Très-Haut. Voici ce que signifie « Allahou Akbar » pour moi et pour tant de mes frères et sœurs.

Certes, nous ne pouvons comparer notre douleur à celle de ceux qui ont vécu en personne ces événements, mais sachez que ces terroristes font d’autres otages que ceux qu’ils retiennent physiquement prisonniers. En prétendant commettre ces actes au nom de l’Islam, ils nous prennent en otage, associant notre religion à la barbarie.

Nous sommes innocents de ce qu’ils font et, même s’ils prétendent le contraire, l’Islam est innocent de ce qu’ils font.

Hamayssim, en colère…

Leave a Reply