Portrait d’entreprise : Pressing Colblanc

Christian Dior, BFM TV, Givenchy, Tiffany & Co, Kaufmann & Broad, John Paul Conciergerie, Dream Jet, Total. Tous ces noms vous parlent certainement? Et si je vous disais que ces grands comptes, et bien d’autres encore, sont les clients d’un entrepreneur musulman? En effet, cette entreprise est dirigée par un entrepreneur musulman qui est aux commandes d’une équipe de 12 salariés. Il est aussi un entrepreneur sollicité puisqu’il a même fait l’objet d’un reportage pour France 2, et une apparition dans la dernière télé-réalité d’M6 : The Apprentice.

the apprentice

Le concept est simple: le Pressing en entreprise. Les salariés, débordés, n’ont plus à se déplacer chez le teinturier, Colblanc vient à eux, dans leur société, à leur bureau, aux horaires choisies, pour récupérer les effets à nettoyer puis leur re-livrer 48h plus tard. En plein développement du pressing à domicile pour les particuliers cette fois, Colblanc connait une belle progression après une crise qui a laissé quelques traces. Al Hamdoulillah. Mais il est difficile de convaincre la communauté que le pressing n’est pas un luxe, ou en tout cas ne l’est plus: la chemise lavée et repassée à 4 euros, le pantalon à 6 euros et la livraison à domicile offerte à partir de 40 euros est un prix plus qu’abordable pour une muslimosphère qui travaille de plus en plus!

colblanc

Abdelmajid Nakad en est conscient, rien n’arrive par hasard. Parti de rien, d’une banlieue de Rouen, ce jeune frère s’est arrêté au BAC qu’il a eu avec un 18/20 en math, macha Allah. De boîtes d’intérim aux petits boulots, “payés au lance-pierre” comme il dit, il a trimé. Paris ne l’attirait pas mais c’est dans la capitale où tout se passe. Il s’y installe, fait une formation et trouve un travail avant de passer le concours de fonctionnaire, qu’il réussit. Un poste lui sera proposé, qu’il refusera. Il a préféré rejoindre, 1 an plus tôt, la société de son beau-père. Parti à la retraite, le boss lui vend Colblanc. Il reprend les rênes et devient polyvalent. Il fait exploser le portefeuille-client de la société!

majid

Aujourd’hui, sa réputation n’est plus à prouver dans son secteur. Les concurrents le craignent, les clients le veulent. Pressing Colblanc a tout d’une grande, une grande société aux services multiples: teinturerie, blanchisserie, retouche, peausserie, ameublement, nettoyage de tapis… La qualité est leur priorité, leur expérience et leurs clients peuvent en témoigner. Leur service de livraison est pointu et (presque) à la demande. Que leur manque-t-il? La confiance de la Oumma qui est encore hésitante face à ce genre de service qui parait être un luxe mais qui n’est qu’une facilité en réalité. Où est-ce pour une autre raison? Le Prophète (SAS) a dit: « Aucun d’entre vous ne croira vraiment, à moins qu’il n’aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même (2.6.1) » (Sahih Boukhari).

À l’heure de l’entrepreneuriat féminin musulman, il serait intéressant pour ces mompreneurs de pouvoir user et abuser de ce service mais il est difficile de changer les mentalités et d’assumer le fait de nettoyer ses affaires au Pressing, et pourtant…

Osons, contribuons et avançons!!

A l’heure actuelle, Pressing Colblanc aurait signer un contrat étonnant…

ooredoo

À suivre sur http://www.busimuz.com

 

Retrouvez toutes les infos sur http://www.colblanc.com

 

Abir Nakad

 

Leave a Reply