3 choses fun quand tu es rédactrice freelance

C’est vrai qu’être rédactrice freelance et blogueuse représente des lettres et beaucoup de mots. Mais une fois le travail réalisé, on se dit que c’était trop « eaaaasyyy » ! Au milieu de tout ça, trois choses font que j’apprécie quotidiennement mon activité.

L’épanouissement

Je me suis toujours dit qu’être épanouie dans mon activité professionnelle était primordial. Aimer ce que je fais, me sentir à l’aise, ne pas avoir envie de décrocher sont autant de preuves pour moi que je me sens épanouie dans mon domaine. A chaque projet, je plonge dans l’univers du client afin de retranscrire parfaitement à l’écrit ce qu’il demande. Parfois j’ai à revoir ma copie avant d’avoir le contenu rédactionnel qui colle aux attentes, mais lorsque le « je valide » tombe je suis épanouie d’avoir réussi. Bien sûr qu’être à son compte représente des tracas d’ordre administratif notamment, mais un proverbe arabe dit « qui veut du miel, doit supporter les piqûres d’abeille »…

La découverte

J’ai fait le choix de m’autoriser la polyvalence. Ayant pris cette direction, j’ai à chaque fois l’opportunité de faire la découverte de domaines, de contenus. Je m’enrichis personnellement et ne fais donc pas que produire du contenu rédactionnel. Sur mes blogs alencredemaplume.com et monpremierbebe.fr, j’aborde des sujets d’actualité, des ouvrages… et le bonheur d’être maman. D’autre part, au service de mes clients, je gravite dans leurs mondes et m’imprègne de tout ce qui j’y trouve. J’ai alors le plaisir de discuter avec des personnes différentes les unes des autres avec leurs expériences, inspirations, aspirations. Je me nourris de ces échanges et explore d’autres horizons.

La famille

Si j’ai décidé un jour de me lancer dans l’entrepreneuriat c’est « grâce » à une place en crèche que je n’ai pas eu ou du moins un peu trop tard, seulement quelques jours par semaine. Alors allez demander des horaires à la carte à un futur employeur ! Au fur et à mesure, j’ai pris conscience qu’être rédactrice freelance me permettait de profiter des miens et particulièrement de ma fille. J’organise mon emploi du temps comme bon me semble et je ne cours pas constamment après ce temps si précieux qui manque trop souvent pour se retrouver avec les siens. Ca, c’est un véritable luxe pour moi ! La famille est également un véritable rappel avec un « as-tu terminé ? » lorsque la journée touche à sa fin et qu’il serait temps de décrocher.

Si je devais faire le tour de ce que j’apprécie moins dans le fait d’être rédactrice et blogueuse ? Laissez-moi réfléchir. Finalement je n’ai pas le temps d’y penser… occupée à aimer cet épanouissement, ces découvertes et ma famille !

Leave a Reply