L’association « Jeune Aumône : le Coeur sur la Main »

Il existe une valeur qu’on ne cessera jamais de vouloir transmettre : la solidarité. Apporter son aide et un peu de chaleur à ceux et celles qui ont bien moins que nous. Justement Dounia Faresse a saisi cette importance et est aujourd’hui à la tête de l’association « Jeune Aumône : le Coeur sur la Main », à Grigny dans l’Essonne.

Faire des maraudes, être solidaire

unnamed-1

Dounia a été quelque temps impliquée dans une association humanitaire, bénévole puis responsable, jusqu’à ressentir le besoin de voler de ses propres ailes. Alors c’est avec un camarade de classe qu’elle fait ses premières maraudes. En novembre 2014, l’entité s’appelle officieusement « Jeune Aumône ». Puis officiellement l’association est déclarée en préfecture en Janvier 2015 et son QG est la ville de Grigny. L’idée est de sensibiliser les jeunes de banlieue à une autre forme de précarité et de les amener à s’investir grâce au partage, à la communication souvent intergénérationnelle. D’ailleurs la formation de moniteur éducateur de Dounia et de son ami leur permettent de se positionner grâce à leurs compétences professionnelles. Si aujourd’hui le partenaire de Dounia a quitté le navire pour des obligations familiales, « Jeune Aumône : le Coeur sur la Main » continue sa route.

Les effectifs et les projets

unnamed

Il y a quatorze membres actifs. En 2016, les bénévoles se comptent par centaine, vont et viennent au fil des semaines. La structure fonctionne principalement par partenariats, l’un avec l’association I.C.R.A et l’autre avec Zonzon91. Ses partenariats mettent en avant une des réalités du terrain : la misère sociale. De quels moyens financiers disposent « Jeune Aumône : le Coeur sur la Main » ? « De la solidarité humaine et c’est un très beau moyen car nous n’avons aucune subvention », dit Dounia. La structure sollicite régulièrement les donateurs pour des denrées, des vêtements, des cagnottes sur la plateforme Leetchi. Du côté des actions, ce sont deux maraudes qui sont organisées par semaine pour aller à la rencontre de 80 à 100 personnes. Ainsi tous les mercredis et les vendredis soir à 20h45, l’équipe est du côté de Gare de Lyon. L’opération « Anti-froid » est aussi en cours, à destination des migrants de Calais arrivés sur Paris et des SDF. Vêtements chauds, couvertures, notamment, leur seront donnés. Par ailleurs, il y a également un projet de puits au Sénégal.

Un groupe de mamans d’Evry, de Saint-Geneviève-des-Bois mais aussi du 93 forme la « logistique culinaire » des maraudes. Elles contribuent grandement à leur réussite. Envie de vous investir vous aussi ? Sur Facebook, vous pouvez trouver l’association sous le nom « Jeune Aumône : le Coeur sur la Main ». Quant au local, il se trouve au 13 rue Jean-Jacques Rousseau Zone des Radars à Grigny.

A votre solidarité, à votre bon cœur…

Suivez-les sur facebook: https://www.facebook.com/jeuneaumone/?fref=ts

 

 

Leave a Reply