Les clés de la réussite : la confiance en soi

 

La réussite est semblable à une porte. Certains se contentent de convoiter son ouverture, de loin. Cette porte leur parait si belle mais si difficile à ouvrir. Pourtant elle est semblable à toutes les portes… elle cèdera facilement pour quiconque en possède les clés.

Les clés de la réussite sont nombreuses mais l’une des plus importantes est incontestablement la confiance en soi ! Le poète et philosophe Ralph Waldo Emerson qui consacra une nouvelle à ce sujet écrivit : « La confiance en soi en le premier secret du succès ».

Confiance-en-soi

Souvent ce qui nous sépare de la réussite, de la productivité, de l’innovation, c’est notre manque de confiance en nous, en notre ingéniosité, en nos compétences.

Le manque de confiance en soi est comme une maladie paralysante ; elle détruit notre motivation et étouffe nos projets dans l’œuf. Comment donc se débarrasser de ce mal qui nous ronge ? Remède simple en quatre étapes !

 

Etape 1 : Identifier la cause de notre manque de confiance.

Pour certains, c’est un sentiment récurrent, presque ancré dans leur soi intérieur et donc un vrai travail sera nécessaire pour trouver la source de leur mauvaise estime d’eux-même.

Pour d’autres, c’est un passage à vide, une petite période de doute. Il leur suffira alors de mener une simple réflexion pour identifier ce qui cause ce doute, cette angoisse passagère. Il se peut que l’angoisse soit sans fondement réel et elle se dissipera donc à l’issue de cette petite réflexion. Si au contraire elle est fondée et rationnelle, la réflexion première aboutira à une seconde, sur la manière de remédier à la difficulté qui a provoqué le doute et l’angoisse. L’esprit occupé à mener une réflexion productive n’a plus le temps de se sous-estimer !

confianceensoiarticle

Etape 2 : Contrecarrer les pensées négatives.

Cette étape m’a été inspirée par une sagesse dont j’ignore l’origine, mais qui offre une belle métaphore :

Un vieux sage dit un jour à son fils : « A l’intérieur de chaque être humain, deux loups se livrent un combat sans merci. L’un des loups est méchant et laid : il est la colère, l’envie, la violence, l’avarice, la victimisation, la tristesse, les regrets, la culpabilité, le ressentiment, l’infériorité, les mensonges, l’orgueil, la supériorité, l’égoïsme et l’arrogance. L’autre loup est beau et bon : il est l’amitié, la joie, la paix l’amour, l’espoir, la sérénité, l’humilité, la gentillesse, la bienveillance, la justice, la propreté, l’empathie, la générosité, la vérité, la compassion, la gratitude et la vision profonde des choses. » Intriguée, le fils demanda : « Lequel des deux gagne ? » Ce à quoi le sage répondit : « Celui que l’on choisit de nourrir. »

Sache que si l’évocation d’Allah peut tranquilliser et apaiser le cœur comme nous l’apprend Allah dans le Saint Coran « N’est-ce pas avec l’évocation d’Allah que s’apaisent les cœurs ? »[1], les évocations négatives peuvent y faire pénétrer l’angoisse et le pessimisme. Evite donc de répéter à voix haute des phrases comme « Je n’y arriverai pas. » « J’ai visé trop haut. » « Pourquoi Allah me ferait cette faveur à moi plutôt qu’un autre ? » Et si tu ne parviens pas à faire taire les pensées négatives et les craintes à l’intérieur de toi, contrebalance-les avec des pensées positives et là, pour le coup, n’hésite pas à les extérioriser à pleine voix !

 nul

Etape 3 : Mettre toutes les chances de son côté.

Qu’il s’agisse d’un examen, d’un entretien d’embauche ou de la réalisation d’un projet, on n’est jamais plus confiant que lorsqu’on s’est préparé au mieux, qu’on a envisagé toutes les difficultés et tous les imprévus éventuels et songé aux moyens d’y remédier. Lorsque l’on est convaincu qu’on a fait tout ce qui était en notre pouvoir, qu’on a mis toutes les chances de notre côté, on est prêt à affronter la suite de notre aventure serein et confiant.

A ce propos, le sportif Arthur Ashe disait : « Une des clés du succès est la confiance en soi, une des clés de la confiance en soi est la préparation ».

 

Etape 4 : S’en remettre à Allah.

Voici l’étape finale et essentielle. Après avoir mis toutes les chances de notre côté (dans le jargon religieux on dira « qu’on a fait les causes »), nous nous abandonnons à Allah comme si nous n’avions rien accompli nous-même. Nous L’implorons de nous assister dans notre entreprise, convaincu qu’il n’y a de force et de puissance qu’en Lui, et que rien ne se réalise sans Sa divine intervention. On se rappelle ce magnifique verset jusqu’à ce qu’il soit pour notre cœur une évidence absolue : « Et quiconque s’en remet à Allah, Allah lui suffit. »[2]

 Sans titre

Booste ta confiance en toi en prenant soin de suivre ses étapes et tu verras que rien ne te résistera.

[1] Sourate Le tonnerre, verset 28.

[2] Sourate Le Divorce, verset 3.0JHGUFYSWFsqwryoo=09hcdb##, ,

_soin_activite_1212748736-confiance-en-soi-2

Hamayssim

Leave a Reply